#3 - Yulia Bonnet (Russe et française)

“Je suis russe, je resterai russe, mais je me suis francisée”

 
Episode 3 - Yulia.jpg
 

>> Ecouter l'épisode <<

>> Vous pouvez vous abonner à Melting pot sur votre application de podcast préférée pour recevoir les épisodes dès leur diffusion <<


Ce 3ème épisode donne la parole à Yulia. 

Née en Russie près de Moscou, Yulia a choisi d'étudier le français à l'université. Elle aurait pu devenir professeur de français en Russie mais c'est un autre chemin qu'elle a suivi.

Lorsqu'elle le raconte, on croirait presque que c'est par hasard. Pourtant, c'est elle qui, à 22 ans, a choisi de venir à Paris en tant que fille au pair. Cette expérience devait durer 1 an mais Yulia n'est jamais repartie. Aujourd'hui, elle a 31 ans, a fini ses études, s'est mariée et vit toujours à Paris. Par amour pour la France, mais aussi pour son amoureux français.

En France, quand on parle d'immigration, de migrants, de politique d'accueil des étrangers, ce n'est pas aux étudiantes comme Yulia à qui l'on pense. Pourtant, Yulia a bien choisi d'émigrer en France. C'est ma première invitée qui a choisi de se créer une double culture. Elle ne l'a pas héritée de ses parents.

Alors, pourquoi a-t-elle fait ce choix ? Comment vit-elle cette expatriation loin de son pays natal et de sa famille ? Se sent elle Russe ou Française ? 

Dans cet épisode, on parle non seulement de son parcours et de son arrivée à Paris mais aussi des différences culturelles entre la France et la Russie. On discute de la politesse, séduction, mixité dans le couple et éducation des enfants.

Enceinte de son premier enfant lors de notre conversation, Yulia a entre temps mis au monde un beau bébé qui aura la chance de grandir dans une double culture franco russe. Et qui sait, peut-être que j'interrogerais un jour la petite Maya sur sa façon de vivre cette double culture !

En attendant, je vous souhaite une très bonne écoute et n'oubliez pas de vous abonner au podcast et de noter Melting pot sur iTunes si cet épisode vous a plu !

Bonne écoute !

--

Musique : Summer Spliffs - Broke For Free
Licence: creativecommons.org/licenses/by/3.0/deed.fr

 

LES REFERENCES DE L'EPISODE

 

Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov

 (c) Robert Laffont

(c) Robert Laffont

Pour découvrir la culture russe, Yulia recommande de lire ce livre écrit par l'écrivain russe de Mikhaïl Boulgakov.

Le synopsis : 

Pour retrouver l'homme qu'elle aime, un écrivain maudit, Marguerite accepte de livrer son âme au diable.

Le résumé de l'éditeur : 

Version contemporaine du mythe de Faust, transposé à Moscou dans les années 1930, Le maître et Marguerite est aussi une des histoires d'amour les plus émouvantes jamais écrites. Mikhaïl Boulgakov a travaillé à son roman durant douze ans, en pleine dictature stalinienne, conscient qu'il n'aurait aucune chance de le voir paraître de son vivant. Écrit pour la liberté des artistes et contre le conformisme, cet objet d'admiration universelle fut publié un quart de siècle après la mort de celui qui est aujourd'hui considéré comme l'égal de Dostoïevski, de Gogol et de Tchekhov réunis.

Selon Wikipédia :

Il s'agit d'un roman écrit dans les années 1930s, qui mêle histoire d'amour, critique politique et sociale, comédie burlesque et conte fantastique. Il est considéré comme l'une des œuvres majeures de la littérature russe du XXème siècle.

>> Vous pouvez le trouver dans toutes les bonnes librairies et sur le site de la FNAC (environ 9 euros en papier et 5 euros en ebook).

 

La cantine des Tsars

 
 (c) La Cantine des Tsars

(c) La Cantine des Tsars

 

Après la littérature, place à la gastronomie russe !

Connaissez-vous les pelmenis ?

Il s'agit d'une spécialité qui vient de Sibérie. Ce sont des raviolis, farcis à la viande, services avec de la crème fraîche et du beurre.

Pour les parisiens, où ceux qui sont de passage à Paris, Yulia recommande la Cantine des Tsars, petit restaurant qui fabrique ces raviolis de façon artisanale, à partir de produits frais. L'adresse : 21 rue du Roule, Paris 1er.

Pour les non parisiens et les cordons bleus, voici le lien d'une recette pour les réaliser chez vous.

Bon appétit !

 

Melanie